France : Dépeinte en esclave, Danièle Obono porte plainte contre « Valeurs actuelles »

 France : Dépeinte en esclave, Danièle Obono porte plainte contre « Valeurs actuelles »

La publication dans laquelle la députée LFI était représentée en esclave en Afrique avait suscité une vague d’indignation dès sa sortie.

L’affaire a provoqué de nombreuses réactions d’indignation dans tout le pays, jusqu’au président de la République Emmanuel Macron. La députée LFI Danièle Obono a décidé de « porter plainte contre Valeurs actuelles » après la publication de l’hebdomadaire ultraconservateur dépeignant la dépeignant en esclave, a-t-elle annoncé mercredi.

« Après mûre réflexion et suite à une analyse juridique approfondie, j’ai décidé, avec La France insoumise, de porter plainte contre Valeurs actuelles », a précisé Danièle Obono dans un communiqué, après en avoir fait l’annonce, plus tôt, au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC. Le parquet de Paris avait également ouvert une enquête préliminaire pour « injures à caractère raciste » lundi.

Raquel Garrido va défendre Danièle Obono

Valeurs actuelles a publié un récit de sept pages dans lequel la députée Danièle Obono, à la peau noire, « expérimente la responsabilité des Africains dans les horreurs de l’esclavage » au XVIIIe siècle, selon sa présentation. Des dessins de Danièle Obono, collier en fer au cou, accompagnent ce « roman de l’été ».

Source : Le Point.fr

Articles similaires